Cancers : l'enquête sanitaire se poursuit sur le docétaxel


L'Agence du médicament (ANSM) a annoncé vendredi le maintien de la recommandation de ne pas utiliser, par précaution, le docétaxel dans le traitement des cancers du sein opérables, tandis que l'enquête sanitaire sur ce médicament, lancée après des décès, se poursuit.

L'enquête sanitaire se poursuit sur le docétaxel.

La suspension temporaire pour cette forme de cancer du sein est maintenue à ce stade dans l'attente d'éléments complémentaires issus de l'enquête nationale de pharmacovigilance étendue à tous les effets indésirables du docétaxel et du suivi en c... Lire la suite

Un tiers des médicaments récents aux USA présentent des effets indésirables après leur mise en vente


Près d'un tiers des médicaments américains (32 %) approuvés entre 2001 et 2010 présentent des effets secondaires découverts après leur commercialisation par l'Agence américaine des produits alimentaires et pharmaceutiques (FDA), révèle une étude publiée mardi dans la revue Journal of the American Medical Association (JAMA).

Aux USA, l'analyse de 200 médicaments approuvés par la FDA de 2001 à 2010, avec un suivi jusqu'en 2017, montrent qu'un tiers ont des effets indésirables.

Pas de danger majeur mais une pharmacovigilance continue

Si la plupart de ces problè... Lire la suite

Les autorités de santé suspendent la commercialisation de 11 médicaments génériques


En attendant l’issue de l’arbitrage européen, l’ANSM a décidé la suspension des autorisations de mise sur le marché (AMM) de 11 médicaments génériques dont les études cliniques ont été conduites en Inde en raison de réserves sur leur bioéquivalence.

L'ANSM a décidé de suspendre provisoirement la commercialisation de 11 médicaments génériques.

Lors de la réunion du mois de décembre 2016, le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait engagé une procédure de réévaluation  concernant le rapport bénéfices/risq... Lire la suite

Le cannabis peut-il inverser le vieillissement du cerveau ?


Une nouvelle étude européenne suggère que le cannabis pourrait inverser le processus de vieillissement à l'œuvre dans le cerveau, ce qui ouvre la porte à un traitement potentiel de la démence.

Une nouvelle étude sur des souris suggère que le cannabis peut inverser les processus de vieillissement du cerveau.

Conduite par des chercheurs de l'université de Bonn (Allemagne) en collaboration avec une équipe de l'université hébraïque de Jérusalem (Israël), cette nouvelle étude s'est penchée sur les effets du THC (tétra-hydro-cannabinol, le principe actif du canna... Lire la suite

Les pharmaciens autorisés à vacciner contre la grippe dans deux régions


Les pharmaciens des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine sont autorisés à titre expérimental à procéder à des vaccinations contre la grippe, fixe un arrêté paru au Journal officiel (JO).

Le professionnel doit recueillir le consentement par écrit du patient et informer le médecin traitant de ce dernier de son acte.

La mesure, inscrite dans la dernière loi de finance de la Sécurité sociale, permet aux pharmaciens attestant d'une formation de vacciner contre la grippe saisonnière les adultes, à l'exception des femmes enceintes et des personnes qu... Lire la suite

Consolidation de la collecte des médicaments non utilisés en 2016


Cyclamed consolide ses résultats quantitatifs avec un taux de récupération de 63 % par rapport au gisement de Médicaments Non Utilisés (MNU), dans un contexte où le nombre de boîtes de médicaments vendus en officine continue de régresser et où la population croît et vieillit.

En 2016, 11 884 tonnes de médicaments non utilisés des ménages ont été collectées par les pharmacies françaises et regroupées par les grossistes répartiteurs.

L’association se place parmi les éco-organismes performants

Pour 2016, 11 884 tonnes de médicaments non utilisés des ménages on... Lire la suite

Nouvelle avancée prometteuse contre Ebola


Des chercheurs ont découvert un anticorps qui neutralise les trois principales souches du virus Ebola en analysant le sang d'un survivant de la dernière épidémie en Afrique de l'Ouest.

L'antiviral le plus avancé pour combattre Ebola, appelé "ZMappTM", un cocktail de trois anticorps, ne cible que la souche Zaïre du virus mais se révèle sans effet contre les souches du Soudan et du Bundibugyo.

Cette découverte, publiée jeudi dans la revue américaine Cell, pourrait ouvrir la voie aux premier vaccin et antiviral dotés d'une efficacité étendue contre... Lire la suite

Le marché pharmaceutique mondial est resté dynamique en 2016


Malgré la tendance à la régulation des prix des médicaments, le marché pharmaceutique mondial a continué de fortement progresser l'an dernier et devrait rester bien orienté d'ici à 2020, selon une étude du cabinet QuintilesIMS publiée vendredi.

La Chine est ainsi devenue l'an dernier le deuxième marché pharmaceutique mondial, derrière les Etats-Unis, grâce à sa consommation de génériques.

Une croissance annuelle soutenue jusqu’en 2020

Les ventes mondiales de médicaments ont augmenté de 7 % en 2016, atteignant 1.085 milliards de dollars. Et elles devraient cr... Lire la suite

VIH : avancée thérapeutique pour les pays du sud


L’essai ANRS 12286 MOBIDIP mené parallèlement dans trois pays d’Afrique subsaharienne, démontre l’efficacité d’une bithérapie associant la lamivudine à un inhibiteur de protéase boosté chez des patients en deuxième ligne de traitement présentant de multiples mutations du VIH. Ces résultats sont prometteurs, car ils proposent un allégement thérapeutique moins cher, présentant moins d’effets secondaires et n’imposant pas de renforcement du suivi virologique des patients.

Un essai conduit par l’ANRS dans 3 pays d’Afrique montre l’efficacité d’une bithérapie.

Un ... Lire la suite

Les bêta-bloquants pas forcément bénéfiques après une crise cardiaque selon une étude


Les bêta-bloquants, médicaments habituellement prescrits après un infarctus du myocarde, n'augmenteraient pas les chances de survie chez les patients qui n'ont pas subi de complications cardiaques après l'incident, suggère une étude britannique qui a suivi 179 810 patients.

Les bêta-bloquants prescrits après un infarctus du myocarde, n'augmenteraient pas les chances de survie chez les patients qui n'ont pas subi de complications cardiaques après l'incident.

Des chercheurs de l'Université de Leeds, en Angleterre, ont cherché à savoir si les bêta-bloquants, u... Lire la suite