De nombreux additifs à éviter dans l’alimentation


En Europe, 338 additifs autorisés ont été passés au peigne fin par les journalistes scientifiques et diététiciens de LaNutrition.fr. Répertoriés dans un guide "Le nouveau guide des additifs" à paraître le 9 mars, ils ont établi, études scientifiques à l'appui, une liste de 90 additifs à éviter. 

Un additif sur quatre contenu dans les aliments industriels poserait problème pour la santé.

Des codes et mentions peu lisibles

Un an après "Faire le bon choix au supermarché", les scientifiques ont traqué cette fois les colorants, phosphates, nitrites, ou encore ému... Lire la suite

Évincer le gluten augmenterait le risque de diabète de type 2


 Face à la mode des produits sans gluten, la Fédération américaine de cardiologie publie ce jeudi une étude faisant le lien entre ce régime d'exclusion et un risque plus élevé de diabète de type 2, après avoir suivi 200.000 personnes pendant 30 ans.

Ceux qui privilégient des produits sans gluten consomment moins de fibres complètes, connues pour abaisser le risque de diabète.

Si l'on ne souffre ni de maladie coeliaque (1% de la population en France et aux États-Unis) ni d'une véritable allergie au gluten, il n'y a pas de raison de s'en passer, car, pour l'h... Lire la suite

L'efficacité des carafes filtrantes non démontrée


L'efficacité des carafes filtrantes, utilisées par des nombreux Français, ne peut pas réellement être démontrée, a estimé mardi l'Anses, qui considère que leurs bienfaits éventuels devraient être évalués par des tests standardisés. 

En France, 16% des Français utilisent une carafe filtrante selon un sondage réalisé en 2012 dans le cadre d'un baromètre sur "Les Français et l'eau".

"Les données disponibles ne permettent pas d'évaluer l'efficacité réelle de toutes les carafes filtrantes commercialisées, celle-ci dépendant de la composition et des car... Lire la suite

Pour manger plus sainement, un nouveau logo nutritionnel arrive en avril


Face à l'augmentation du surpoids, de l'obésité et de ses conséquences sur la santé, le ministère de la Santé veut aider les Français à y voir plus clair sur la composition des aliments. Dès le mois d'avril, un nouveau logo nutritionnel de couleur devrait les inciter à acheter des produits moins riches en graisse, en sel et en sucre. Mais ce logo reste facultatif... La ministre de la Santé qui a présenté ce nouveau dispositif compte sur "la pression des consommateurs" sur les industriels.

Cet étiquetage nutritionnel simplifié, prévu par la loi Santé, est destiné à inciter les Français à acheter moins de produits riches en gras, en sel et en sucre ... Lire la suite

Il est important de protéger les enfants des publicités alimentaires


Pour combattre le surpoids et l'obésité, qui favorisent de nombreuses maladies (diabète, cancers, maladies cardiovasculaires...), des experts recommandent de mieux protéger les enfants du marketing en faveur des "produits de mauvaise qualité nutritionnelle".

Des experts recommandent de mieux protéger les enfants du marketing en faveur des "produits de mauvaise qualité nutritionnelle". ©kate_sept2004/Istock.com

Un groupe d'experts, réuni par l'Inserm, vise en particulier les plages horaires visionnées par un grand nombre d'enfants, au-delà des seul... Lire la suite

Un régime riche en légumineuses pourrait réduire le risque de diabète


Une nouvelle étude européenne a permis de découvrir qu'un régime riche en légumineuses, lentilles, pois chiches, haricots, petits pois, entre autres, pouvait réduire le risque de diabète.

Des recherches dans le cadre de l'étude PREDIMED

Les légumineuses sont déjà connues pour procurer plusieurs bénéfices pour la santé, grâce à leur richesse en vitamines du groupe B, en minéraux (notamment le calcium, le potassium et le magnésium) et en fibres. Même si l'on suspecte depuis longtemps leur rôle protecteur contre le diabète de type 2, peu de recherches jusqu'à maintenant ont confirmé cette hyp... Lire la suite

L'allergie au gluten peut être déclenchée par un virus


Un virus généralement inoffensif peut déclencher une allergie durable au gluten et provoquer la maladie cœliaque, une pathologie auto-immune affectant l'intestin grêle, selon une étude publiée jeudi dans la revue américaine Science.

Le rôle des infections virales dans les maladies auto-immunes

Cette découverte met en lumière le rôle apparemment important des infections virales dans les maladies auto-immunes puisque un virus est aussi suspecté dans le diabète infantile de type 1. Cela ouvre la possibilité que des vaccins puissent un jour prévenir ces maladies, selon les chercheurs.

Ch... Lire la suite

Additif alimentaire E171 : l'Anses appelle à mieux étudier les effets sur la santé


L'Agence de sécurité sanitaire appelle à mieux étudier les effets sur la santé de l'additif alimentaire E171, après qu'une étude lui ait attribué des effets cancérogènes. Présent dans de nombreux aliments, ce colorant est constitué de particules de dioxyde de titane (TiO2), partiellement sous forme nanométrique. Cet avis timide de l'Anses témoigne plus largement du flou artistique entourant les nanomatériaux qui sont déjà présents dans l'alimentation mais dont l'utilité et l’innocuité restent largement controversées.

L'additif E171 ou dioxyde de titane est utilisé communément dans l'industrie agroalimentaire et cosmétique pour blanchir et opacifier des ... Lire la suite

Viande et santé: attention aux dogmes


"Mangeons-nous trop de viande?": alors que les messages de précaution ou d'alerte autour de la consommation de viande se multiplient, 60 millions de consommateurs enjoint de se méfier des dogmes et de respecter un certain équilibre alimentaire.

De nombreux avis sur la consommation de viande

"Les avis sur la consommation de viande et ses impacts sur la santé se suivent... mais ne se ressemblent pas", note jeudi le magazine dans un hors-série.

Vache folle, OMS accusant la viande rouge d'être cancérogène, actions coup de poing d'associations sur les conditions d'élevage ont contribué à ... Lire la suite

Un régime alimentaire proche du jeûne réduit les effets de l'âge


Un régime alimentaire temporaire reproduisant les effets du jeûne complet provoque des changements cellulaires favorables à la santé et ralentit le vieillissement comme ce qui est normalement observé après plusieurs jours de régime à l'eau sans nourriture, selon un essai clinique.

Des effets sur l'âge déjà observés sur le modèle animal

Avant d'être évalué avec cent participants, ce régime appelé "Prolon", mis au point par des scientifiques de l'Institut de longévité à l'Université de Californie du Sud (USC), a été testé sur des souris. 

Ce régime est pauvre en calories, sucres et pro... Lire la suite