Grippe : 47% des 65-75 ans craignent les effets secondaires du vaccin


Tandis que l'objectif de couverture vaccinale chez les populations les plus vulnérables est fixé cette année à 75%, les seniors âgées de 65 à 75 ans seraient près de 47% à redouter des effets secondaires graves du vaccin contre la grippe, selon une étude publiée ce mardi 10 octobre par Santé publique de France. 

64,3% des personnes âgées jugent le vaccin contre la grippe efficace mais près de la moitié (46,9%) pensent qu'il peut provoquer des effets secondaires graves.

Près de la moitié des seniors craignent des effets secondaires

Plus de 8 Français sur 10 interrogés considèrent la grippe comme une maladie grave (81,3%) - surtout les femmes - et fréquente (92,1%). Une perception du risque qui est plus faible chez les moins de 70 ans (25,7%), rapporte le Baromètre santé 2016. 

D'après les résultats de l'étude menée auprès d'un échantillon de 2.418 personnes âgées de 65 à 75 ans, 64,3% des seniors jugent le vaccin contre la grippe efficace, mais près de la moitié (46,9%) pensent qu'il peut provoquer des effets secondaires graves. 

Malgré les campagnes de vaccination qui tentent de rassurer la population sur la sécurité sanitaire du vaccin, 15% des 65-69 ans se déclarent défavorables au vaccin contre la grippe.

L'étude montre que plus les niveaux de diplôme ou de revenus sont bas, plus le vaccin contre la grippe est perçu comme pouvant provoquer des effets secondaires graves.

Enfin, la probabilité de s'être fait vacciner est 5 fois plus importante chez les 65-75 ans déclarant que le vaccin est efficace. 

Le vaccin meilleure arme contre la grippe

Même avec une efficacité modérée, et au vu de sa balance bénéfice/risque positive, la vaccination antigrippale permet d'éviter des cas de grippes graves et des excès de mortalité chez les personnes âgées, indique l'étude.

Chaque hiver, la grippe saisonnière - qui est due à un virus très contagieux -, touche entre 3 et 6 millions de personnes. Elle débute généralement en novembre ou décembre pour se terminer au début du printemps.

Lors de l'hiver 2015-2016, 45,9% des 65-75 ans déclaraient s'être fait vacciner contre la grippe, contre 63,9% en 2009-2010 chez tous les groupes à risque. L'objectif affiché cette année par Santé publique de France est d'atteindre un taux de couverture vaccinale (CV) d'au moins 75%.

Le Baromètre santé 2016 a été réalisée par sondage aléatoire, mené par téléphone entre le 8 janvier et le 1er août 2016 auprès de 15.216 personnes âgées de 15 à 75 ans résidant en France métropolitaine, dont un échantillon de 2.418 personnes âgées de 65 à 75 ans.

Ecrit par:

AFP/Relaxnews

Créé le 10 octobre 2017

Sources :

Perceptions et comportements des 65-75 ans vis-à-vis de la vaccination contre la grippe saisonnière en France en 2016 -  BEH n°22 - 10 octobre 2017