Quelques astuces pour éviter de trop manger à la Saint-Sylvestre


Vous ne vous sentez pas prêt à vous replonger dans les excès au réveillon de la Saint-Sylvestre ? Lorsque l'atmosphère festive et conviviale est de mise, pas facile pourtant de se restreindre. Voici quelques conseils pour ne pas tomber dans le "trop-plein" des réjouissances.

Si vous êtes à un cocktail, essayez d'engager la conversation avec quelqu'un avant de vous diriger vers le buffet.

Ni assoiffé, ni affamé

L'astuce consiste à boire de l'eau pour ne pas commencer le repas en ayant soif. Ainsi, vous pourrez savourer votre verre de vin, à très petites gorgées, pour le plaisir et non pas pour étancher votre soif. On peut se fixer un maximum de 3 à 4 verres dans la soirée, 1 à 2 coupes de champagne et 1 à 2 verres de vin par exemple. Privilégiez des eaux pétillantes festives pendant le repas. Côté plats, il faut se dire que le repas sera long et qu'il ne sert à rien de se gaver dès le début. Le mieux est d'être dans la dégustation et de ne pas se resservir. On évite donc le jeûne hyper restrictif au cours des jours précédents.

Manger en conscience

Place au "mindful eating", un concept très en vogue aux États-Unis qui consiste à faire une méditation autour de son assiette. En restant à l'écoute de sa sensation de satiété, on va réduire les quantités, mieux mâcher et être moins stressé. L'objectif : apprendre à différencier les signaux de faim de ceux de l'angoisse, qui parfois se ressemblent (crampes d'estomac, fourmillements, fatigue cérébrale, etc.). On peut y arriver avec du monde autour de soi. L'idéal est de s'entraîner d'ici le 31 décembre.

Faire les bons choix alimentaires

Si vous êtes invité, essayez de vous renseigner sur le menu pour anticiper vos choix. L'idée est de ne pas se goinfrer de tout. On vise plutôt les classiques fruits de mer et le saumon fumé, moins lourd que le foie gras. On évitera les farces, lardons et sauces au profit des mélanges de légumes cuits et volailles. En dessert, cap sur la fraîcheur avec les sorbets, les verrines de fromage blanc ou encore les mousses de fruits.

Échanger au lieu de manger

Vous êtes censé partager un bon moment avec des gens que vous aimez. Accordez-leur votre attention et intéressez-vous à eux. Souvent, le fait de manger évite de créer un cadre privilégié pour la discussion. Enfoncez-vous dans le canapé ou calez-vous dans le dossier de votre chaise à table, et laissez-vous prendre par la conversation. Si vous êtes à un cocktail, essayez d'engager la conversation avec quelqu'un avant de vous diriger vers le buffet.

Éviter les discussions enflammées

Qui n'a jamais connu les disputes de famille ou les vifs débats ou querelles déclenchés par des sujets épineux comme la politique ou la religion ? Rien de tel pour s'affoler à table et manger davantage car on est contrarié. Si vous vous sentez visé par un sujet de conversation ou par le comportement d'un autre convive, posez votre fourchette et restez assis tranquillement pour en parler posément ou vous excuser si besoin.

Ecrit par:

AFP/Relaxnews

Créé le 28 décembre 2016