Régime avec gluten : pas de risques cardiovasculaires chez les non coeliaques


Consommer du gluten n'a pas d'impact négatif sur la santé cardiovasculaire chez les personnes non coeliaques, indique une vaste étude américaine publiée ce mercredi 3 mai dans le British Medical Journal (BMJ).

Le régime sans gluten ou une consommation très basse peut augmenter les risques cardiovasculaires car les céréales complètes semblent avoir un effet protecteur face à la maladie cardiaque.

Évincer le gluten augmente le risque cardiaque

Des chercheurs américains du Columbia University Medical Center (CUMC) et de la Harvard Medical School ont étudié l'effet sur la santé cardiaque d'un régime sans gluten, le régime alimentaire impactant fortement le  fonctionnement du coeur, chez 100.000 personnes (dont 65.000 femmes) qui n'avaient pas de recommandations médicales leur interdisant le gluten, entre 1986 et 2010.

La Fédération américaine de cardiologie publiait en mars dernier une étude faisant le lien entre ce régime d'exclusion et un risque plus élevé de diabète de type 2, après avoir suivi 200.000 personnes pendant 30 ans. Les chercheurs ont constaté que ceux qui privilégiaient des produits sans gluten consommaient moins de fibres complètes, connues pour abaisser le risque de diabète.

Concernant la santé cardiovasculaire, le régime avec gluten n'aurait pas de lien avec la survenue de problèmes coronariens comme les crises cardiaques, chez les personnes consommant le moins de gluten comme celles qui en consomment le plus, selon l'étude.

Au contraire, l'étude précise qu'évincer le gluten ou avoir une consommation très basse peut augmenter les risques cardiovasculaires car les céréales complètes semblent avoir un effet protecteur face à la maladie cardiaque.

Le régime sans gluten n'a pas d'intérêt en dehors des maladies coeliaques

Pour aller plus loin, les chercheurs envisagent de nouvelles études pour étudier l'influence du gluten sur d'autres maladies comme le cancer ou les pathologies auto-immunes.

En France, 4% à 6% des Français suivent des régimes de type végétarien, sans gluten, vegan. Aussi, près de trois quarts des Américains tenteraient d'évincer systématiquement le gluten de leur assiette, selon un sondage du Consumer Reports National Research Centre survey datant de 2014.

Chez les personnes atteintes de la maladie coeliaque, une pathologie auto-immune affectant l'intestin grêle, qui touche un Américain sur 133, l'ingestion de gluten issu du blé, du seigle ou de l'orge, provoque une réaction immunitaire anormale dans l'intestin grêle, créant une inflammation qui endommage la paroi intestinale.

Ecrit par:

AFP/Relaxnews

Créé le 03 mai 2017

Sources :

Long term gluten consumption in adults without celiac disease and risk of coronary heart disease: prospective cohort study - Benjamin Lebwohl et al. - BMJ 2017;357:j1892 (étude accessible en ligne)