L'huile d'olive extra vierge protégerait d'Alzheimer


Le régime méditerranéen, riche en aliments végétaux, est connu pour avoir de nombreux bénéfices pour la santé, y compris une réduction du risque de maladie d’Alzheimer. Aujourd’hui, des chercheurs américains ont identifié l’ingrédient qui protège spécifiquement contre le déclin cognitif : l'huile d'olive extra vierge.

L'huile d'olive serait à l'origine de l'effet protecteur du régime méditerranéen vis-à-vis d'Alzheimer.

L'huile d'olive extra vierge, utile pour prévenir Alzheimer ?Une nouvelle vertu du régime méditerranéen 

Des études antérieures ont suggéré que la consommation d'huile d'olive vierge extra du bassin méditerranéen pouvait expliquer une grande partie des nombreux avantages pour la santé liés au fameux régime méditerranéen. "Nous pensons que l'huile d'olive extra vierge est meilleure que les fruits et les légumes seuls, et comme une graisse végétale monoinsaturée, elle est plus saine que les graisses animales saturées", selon le Dr Praticò.

L'huile d'olive extra vierge, utile pour prévenir Alzheimer ?

Pour étudier l’effet de l'huile d'olive extra vierge et la démence, l’équipe du Dr Praticò s’est appuyé sur un modèle de souris de la maladie d'Alzheimer. Les chercheurs ont réparti les animaux en deux groupes : les uns recevant en plus de leur régime classique de l’huile d'olive extra vierge et les autres non. L'huile d'olive a été ajoutée dans le régime alimentaire lorsque les souris avaient 6 mois avant que les symptômes de la maladie d'Alzheimer n’apparaissent. En apparence, aucune différence entre les deux groupes d'animaux n’a été constatée. Mais à l'âge de 9 mois et 12 mois, les souris suivant le régime enrichi en huile d'olive extra vierge ont nettement amélioré leurs résultats sur les tests conçus pour évaluer la mémoire de travail, la mémoire spatiale et les capacités d'apprentissage.

Les études sur le tissu cérébral des deux groupes de souris ont révélé des différences importantes dans l'apparence et la fonction des cellules nerveuses. L'intégrité des connexions entre les neurones (les synapses) a été conservée chez les animaux sur le régime d'huile d'olive extra-vierge. Par rapport aux souris ayant un régime régulier, les cellules du cerveau des animaux du groupe de l'huile d'olive ont montré une augmentation spectaculaire du processus d'autophagie des cellules nerveuses. L'autophagie est le processus par lequel les cellules se décomposent et éliminent les débris intracellulaires et les toxines, telles que les plaques amyloïdes et les protéines Tau liées à la maladie d’Alzheimer.

Une nouvelle vertu du régime méditerranéen 

"C'est une découverte excitante pour nous" a expliqué Dr. Praticò. "Grâce à l'activation de l'autophagie, la mémoire et l'intégrité synaptique ont été préservées et les effets pathologiques chez les animaux normalement destinés à développer la maladie d'Alzheimer ont été considérablement réduits. C’est une découverte très importante, car nous soupçonnons qu'une réduction de l'autophagie marque le début de la maladie d'Alzheimer".

Prochaine étape : les chercheurs vont évaluer les effets de l’introduction de l’huile d’olive chez des souris plus âgées ayant déjà développé des plaques amyloïdes. "Habituellement, lorsqu’un patient voit un médecin pour une possible démence, la maladie est déjà présente. Nous voulons donc savoir si l'ajout d’huile d'olive à l'alimentation peut arrêter ou inverser la maladie" conclut le Dr Praticò.

Cette étude chez l'animal ne peut être extrapolée directement à l'homme, néanmoins les bénéfices du régime méditerranéen (notamment sur la santé cardiovasculaire) étant connus de longue date, vous ne risquez rien à l'adopter !

Ecrit par:

David Bême

Créé le 22 juin 2017

Sources :

Extra-virgin olive oil ameliorates cognition and neuropathology of the 3xTg mice: role of autophagy - Elisabetta Lauretti, Luigi Iuliano, Domenico Praticò – Annals of clicial and translational neurology – 21 juin 2017 (accessible en ligne)