Boire du café peut permettre de vivre plus longtemps


Une nouvelle étude à grande échelle a permis de découvrir pour la première fois que les buveurs de café méditerranéens bénéficiaient d'un risque de mortalité réduit.

Une consommation de café plus élevée que la moyenne peut réduire le risque de mortalité.

Plusieurs études avaient déjà découvert les nombreux bénéfices du café pour la santé, notamment un risque de mortalité plus faible. Cependant, cette étude est la première à se pencher sur les effets du café sur la mortalité dans un échantillon de la population méditerranéenne.

Conduite par l'hôpital de Navarra, à Pampelune (Espagne), l'étude incluait 19.896 participants âgés en moyenne de 37,7 ans au moment de leur enrôlement et suivis pendant une moyenne de dix ans.

L'équipe de chercheurs a découvert que les participants qui consommaient au moins quatre tasses de café par jour bénéficiaient d'une réduction de 65% de leur risque de mourir de n'importe quelle cause, par rapport à ceux qui ne buvaient jamais - ou presque jamais - de café.

Les scientifiques ont également constaté que ce risque diminuait de 25% toutes les deux tasses supplémentaires par jour.

En outre, les résultats de l'étude suggèrent un lien significatif entre la consommation de café et l'âge : les personnes âgées de plus de 45 ans buvant deux tasses de café supplémentaires par jour bénéficiaient en effet d'une réduction de leur risque de décès de 30% ; en revanche, cette association n'était pas significative chez les personnes plus jeunes.

Ecrit par:

AFP/Relaxnews

Créé le 29 août 2017

Sources :

Les résultats ont été présentés lors du congrès de la Société européenne de cardiologie (du 26 au 30 août à Barcelone), et le résumé est disponible en ligne.

Photo : ©coloroftime / Istock.com