Les Français conscients des difficultés des agriculteurs


Alors que s'est ouverte la 47e édition du salon de l'agriculture à Paris, un sondage Sélection Reader's Digest/GNS dévoile que 91 % des Français ont une bonne opinion des agriculteurs mais ils ne les envient pas...

Depuis deux ans, les revenus des agriculteurs sont en baisse. Les éleveurs laitiers sont les plus touchés par la crise que traverse la profession avec des revenus qui ont déjà chuté de 54 %. Dans ce contexte, plus des trois quarts des Français estiment que le métier d'agriculteur ou d'éleveur est injustement rémunéré. Aussi, près d'un sondé sur deux avoue comprendre qu'un exploitant puisse choisir de déverser ses produits afin de se faire entendre. Les Français sont ainsi conscients des difficultés que rencontrent les agriculteurs. A 81,3 %, ils pensent que la grande distribution (hypermarchés et supermarchés) bénéficie des plus grandes marges sur le prix de vente d'un produit agricole, contre 2,7 % pour les agriculteurs.

Alors que vient de s'ouvrir le salon de l'agriculture, 57 % des Français admettent que l'évènement idéalise la vie des éleveurs. Mais 81,1 % d'entre eux estiment toujours que le salon de l'Agriculture donne une bonne image de leur profession.

Si 91,1 % des Français disent avoir une “bonne opinion“ des agriculteurs et des éleveurs français, 58 % pensent qu'ils ne sont pas suffisamment respectueux de l'environnement. Ils sont plus nombreux à penser que les agriculteurs sont soucieux de produire en grande quantité et cela, au détriment de la qualité. Questionnés notamment sur la qualité du lait, des légumes, des fruits et de la viande, la moitié de nos compatriotes estiment ne pas être sereins à propos de ce qu'ils consomment.

Jusqu'au 7 mars, 3 500 animaux et 1 000 exposants recevront la visite de quelques centaines de milliers de personnes à l'occasion du salon international de l'agriculture.

Emmanuelle Vieillard

Source : Sondage GNS “Les Français et le monde agrocile“, Sélection Reader's Digest - mars 2010

Ecrit par:

La rédaction de Doctissimo

Créé le 01 mars 2010