PNNS : les Français mangent mieux mais ne bougent pas assez


Les Français mangent de plus en plus de fruits et légumes, ont réduit leur consommation de sel et de sucres mais ne font pas assez de sport. Tels sont les principaux enseignements du bilan du Programme national Nutrition Santé présenté ce jeudi au ministère de la Santé.

Lors de la présentation du bilan du PNNS2 (période 2005-2010), la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, s'est réjouie des résultats obtenus : “Ce dispositif a montré de vrais aboutissements, de vrais résultats, et tout cela contribuera à améliorer la santé de nos concitoyens“.

Lancé en 2000 pour aider les Français à adopter de bons réflexes nutritionnels et réduire la prévalence du surpoids et de l'obésité dans notre pays, le PNNS semble atteindre ses objectifs.

3 français sur 4 connaissent le slogan “5 fruits et légumes par jour“

Première réussite, et pas de moindre, le célèbre slogan “cinq fruits et légumes par jour est cité par 75 % des personnes interrogées contre seulement 35 % en 2005. Mais surtout, depuis la mise en place du premier PNNS en 2001, on note une consommation accrue de fruits frais et transformés (+ 16 % chez les adultes entre 2000 et 2007, + 12 % chez les 15-17 ans), une diminution de la consommation de viennoiseries, pâtisseries et biscuits sucrés (-9 % chez les 15-17 ans et -19 % chez les 3-14 ans)*. La consommation de sel est passé de 8,1 g à 7,7 g par jour chez les adultes. Petit bémol à ce succès, l'activité physique, encore trop peu pratiquée par les Français, puisque seuls 2/3 d'entre eux se bougent 30 minutes par jour au moins 5 fois par semaine.

Le professeur Serge Hercberg, qui dirige le comité de pilotage du PNNS, avoue être fier que “le PNNS soit montré comme un modèle dans de nombreux pays et est mis en avant par l'Organisation mondiale de la santé (OMS)“. Selon lui, l'une des spécificités de ce programme est “de mettre en avant le côté plaisir, parce que la santé ne s'oppose ni au plaisir, ni à la convivialité“.

Moins d'enfants en surpoids

Autre succès du PNNS : la prévalence du surpoids et de l'obésité chez l'enfant est passé de 18 % en 2000 à 16 % en 2007. Pour enrayer l'augmentation du nombre d'enfants en surpoids, un programme nommé EPODE, pour “ensemble prévenons l'obésité des enfants“, avait été lancé en janvier 2004 dans 10 villes pilotes françaises, et compte à ce jour 226 communes. Son objectif est d'aider les familles à modifier en profondeur et durablement leur mode de vie en développant, grâce à la mobilisation de l'ensemble des acteurs locaux à l'échelle de la ville, une offre de proximité conforme aux recommandations du PNNS.

Si le PNNS incite les Français à être acteurs de leur santé, il n'en reste pas moins que le rôle des industriels est primordial, notamment pour améliorer la qualité nutritionnelle de leurs produits. Celles qui le souhaitent peuvent signer une “charte d'engagement volontaire de progrès nutritionnel“. A ce jour, 18 ont été signées**. L'Observatoire de la qualité de l'alimentation (OQALI), créé en 2008, s'est chargé d'évaluer les 15 premières chartes. Il estime qu'elles “peuvent avoir un réel impact sur l'alimentation, avec une réduction d'environ 9 000 tonnes de la quantité de sucres consommés par an (soit 0,4 % des sucres par personne et par jour) et d'environ 4 300 tonnes pour les lipides (soit 0,2 % des sucres par personne et par jour).“

Le PNNS sera-t-il prolongé ? Quelles seront les principales mesures ? Roselyne Bachelot a simplement précisé les quatre axes prioritaires des prochaines années : des actions en faveur des plus démunis pour combattre les inégalités en santé, une meilleure prise en charge des personnes obèses, la promotion de l'activité physique et la lutte contre la dénutrition des personnes âgées.

Yamina Saïdj

Source : Conférence de presse “Programme national nutrition santé : bilan et mesure“, 6 mai 2010

 

*Etude INCA 2, Afssa, 2006-2007.

**Entreprises signataires de la charte : St Hubert, Casino, Orangina Schweppes, Marie, Section fruits de Fédération française des aliments conservés, Unilever France, Taillefine, Bleu Blanc Coeur, Paul, Scamark, Findus, Maggi, herta, Davigel, P'tit Louis, Lesieur et Mac Cain.

Ecrit par:

La rédaction de Doctissimo

Créé le 07 mai 2010