Maladies du foie : les vertus insoupçonnées du chocolat


“Ne mange pas trop de chocolat, tu risque une crise de foie“... Si cet avertissement vous est adressé, découvrez un argument imparable pour moucher votre interlocuteur. Selon une étude espagnole, le chocolat noir pourrait réduire les dommages hépatiques liés à une cirrhose. Cet effet serait dû à des molécules au fort potentiel antioxydant.

Maladie dégénérative du foie, la cirrhose est majoritairement due à l'alcoolisme. Chronique, diffuse et irréversible, elle entraîne notamment des troubles de la circulation au niveau hépatique, perturbant l'arrivée du sang issu de la veine porte. Elle est également à l'origine d'une augmentation de pression à l'entrée du foie appelée hypertension portale, pouvant parfois atteindre des taux dangereux et causer des ruptures de vaisseaux sanguins. Selon une nouvelle étude espagnole présentée lors du Congrès annuel de l'European Association for the Study Of Liver, cette hypertension pourrait être atténuée par... le chocolat noir !

A l'origine de cette découverte, l'équipe d'Andrea de Gottardi de l'Hospital Clinic Of Barcelona a fait suivre deux types de régimes à 21 patients cirrhotiques. 11 ont pris un repas liquide contenant 0,55 g par kilogramme de poids corporel de chocolat noir et 10 la même quantité de chocolat blanc, dénué des composés antioxydants du cacao (flavonoïdes).

Après analyse, les chercheurs ont constaté une augmentation de la pression portale pour les deux groupes. Cependant, l'augmentation est moindre pour les patients ayant consommé du chocolat noir (1 mm Hg contre 5 mm Hg).

Selon eux, cette différence serait due aux flavonoïdes. Ces antioxydants auraient une “action vasodilatatrice hépatique en réponse à l'augmentation du flux sanguin portal“. En fait, elles agiraient en dilatant les vaisseaux, laissant plus de place au sang pour circuler et diminuant ainsi la pression.

D'après le Professeur Mark Thursz, vice-secrétaire de l'European Association for the Study of Liver, cette étude prouve surtout l'intérêt “d'explorer d'autres sources permattant d'améliorer le bien-être général du patient“.

Sans apporter de solution thérapeutique, cette étude émet seulement l'hypothèse d'une possible réduction du risque de complications de la cirrhose liée au chocolat noir. Néanmoins, l'effectif étudié est mince, et le mécanisme reste en partie mystérieux... Mis à part un sevrage de boissons alcoolisées et le traitement des complications, aucun traitement thérapeutique n'a été mis au point pour guérir de cette pathologie.

Frédéric Tronel

Source : “Dark chocolate attenuates the post-prandial increase in HVPG in patients with cirrhosis and portal hypertension“ - De Gottardi et al. - Présenté le 15 avril 2010 au 45è meeting annuel de l'European Assocation for the Study of the Liver (EASL)

Ecrit par:

La rédaction de Doctissimo

Créé le 26 avril 2010