Restreindre ses calories augmente le stress !


L'été approchant, vous allez être nombreuses à vouloir adopter un régime afin de vous sentir parfaitement à votre aise sur les plages cet été. Prudence ! Il semblerait qu'un régime hypocalorique rendrait plus difficile votre perte de poids, mais aussi le maintien de celle-ci.

C'est la période propice, mais tous les ans, c'est la même chose, après un régime vous reprenez votre poids. Rassurez vous, vous n'êtes pas seules : des études ont montré qu'aux Etats-Unis, sur les 47 % d'adultes qui font un régime, 64 % reprennent davantage de poids qu'ils n'en ont perdu.

Victimes du yoyo, voici l'explication :des chercheurs américains ont récemment établi qu'une restriction calorique augmentait la sécrétion de cortisol, l'hormone du stress, qui favorise également l'accumulation de graisses abdominales.

Pour asseoir leurs hypothèses, les chercheurs ont fait suivre différents régimes alimentaires à 121 femmes durant 3 semaines. Parallèlement à cela, ils mesuraient régulièrement leur taux de cortisol salivaire et leur niveau de stress. Réparties en 4 groupes, les femmes suivaient soit un régime alimentaire normal, soit une restriction calorique à 1200 kcal/jour (contre 2000 kcal/jour en moyenne pour une femme hors grossesse), et devaient pour chaque groupe, compter ou non ses calories.

Les résultats sont probants : ils ont observé une augmentation du niveau de cortisol non seulement chez les femmes qui comptaient leurs calories, mais également chez celles qui suivaient un régime hypocalorique à 1200 kcal/j. Même s'il peut paraître évident qu'un comptage calorique peut influencer sur le niveau de stress, c'est la première fois qu'une relation entre une restriction calorique et une augmentation de la sécrétion de cortisol est prouvée.

Pour réussir un régime, il faut donc éviter d'y associer les idées de privation, de faim et d'inconfort. Mais plutôt manger équilibré et varié en intégrant des aliments d'excellente valeur énergétique, de pratiquer une activité physique régulière et de faire preuve d'une discipline et d'une motivation à toute épreuve.

Frédéric Tronel

Source : Resumé de l'étude de “Low Calorie Dieting Increases Cortisol“ Tomiyama AJ et al. Psychosom Med. 5 avril 2010 (lire le résumé en ligne).

Ecrit par:

La rédaction de Doctissimo

Créé le 12 avril 2010