60 millions de consommateurs confirme la présence d'alcool dans des sodas


Dans son dossier dédié aux sodas et aux boissons rafraîchissantes, le mensuel 60 millions de consommateurs, par la voie de l'Institut national de la consommation, a testé 19 colas pour comprendre leur recette. Au menu : beaucoup de sucre et quelques surprises dont des traces d'alcool...

Le magazine 60 millions de consommateurs révèle des ingrédients méconnus de nombreux sodas.

Quelques traces d'alcool dans les sodas...

Dix contiennent de l'alcool à de faibles doses, dont les célèbres Coca-Cola et Pepsi. Ce “détail“ n'est évidemment pas indiqué par sur l'étiquette des bouteilles, puisque la législation française considère une boisson comme étant non alcoolisée si elle ne contient pas plus de 1,2% d'alcool. Que ce soit le Coca-Cola classique ou light, sa version bretonne Breizh Cola, ou son concurrent Pepsi classique et max, des traces d'alcool ont été décelées par les dernières analyses commandées par l'Institut national de la consommation. Les doses sont très faibles, inférieures à 10mg par litre, soit à 0,001 % d'alcool. La proportion la plus élevée concerne le sodastream, à 0,03 %.

Des additifs controversés et des composés allergènes

Les analyses de 60 millions de consommateurs démontrent la présence de terpènes, des composés qui peuvent se révéler très gênants pour les personnes allergiques. Les colorants E 150d et E 150c (lié à la formation du caramel) avaient été classés comme potentiellement cancérigènes par l'Etat de Californie au début de l'année. Les principaux fabricants en ont réduit la présence aux Etats-Unis, mais pas en Europe selon le mensuel.

Beaucoup de sucre dans les sodas et les boissons fruitées

Au-delà de l'alcool, le magazine 60 millions de consommateurs s'est aussi intéressé à la présence de sucre dans les sodas et les boissons rafraîchissantes. Sans surprise, “la moitié des produits sans édulcorants dépassent les 100g de sucre par litre, soit l'équivalent de 17 morceaux de sucre“ souligne le mensuel.

Les amateurs de boissons à l'orange ne sont pas mieux lotis, leur bouteille n'étant pas moins sucrée que les colas. Plus de sept boissons à l'orange sur les dix classiques affichent près de 100 grammes de sucres au litre. Sont concernés aussi bien Orangina qu'Orange & Nada ou le soda Oasis. “Mais, à la différence des colas, il s'agit à la fois de sucres ajoutés par le fabricant et - dans une moindre proportion -  de ceux contenus dans les fruits“ tient à souligner 60 millions de consommateurs.

Enfin, les jus de fruits n'échappent pas non plus au sucre. Dans un grand verre de Tropicana bio (330 ml), un consommateur avale 36g de sucres, “soit quasi autant qu'avec une canette de Coca-Cola“.

Plus de 4 milliards de litres de soft drinks ont été vendus l’an passé en France.

David Bême

Source :

Colas, sodas... ce que vous buvez vraiment - 60 millions de consommateurs - n°473 - juillet 2012

Relaxnews

Ecrit par:

AFP/Relaxnews

Créé le 28 juin 2012