Alerte à la salmonelle : 48 personnes intoxiquées par du Saint-Nectaire fermier


48 personnes ont été atteintes de salmonellose en raison de Saint-Nectaire fermier produit par l'auvergnat Fereyrol et distribué par la société Dischamp. Cette infection se traduit par des troubles gastro-intestinaux et de de la fièvre dans les deux jours après l'ingestion des produits contaminés. Chez les personnes fragiles (enfants, personnes âgées ou malades), le risque de déshydratation peut être particulièrement dangereux.

Alerte à la salmonelle dans du Saint-Nectaire fermier.

Au total, 48 personnes ont été atteintes de salmonellose après avoir mangé du Saint-Nectaire fermier produit par l'auvergnat Fereyrol et distribué par la société Dischamp. C'est la société qui a annoncé la nouvelle au journal régional La Montagne.

Cinq tonnes du lot contaminé ont été retirées des bacs. “Nous avons le devoir de demander à nos clients de retirer de la vente tous les fromages qu'ils détiennent encore de ce producteur“, dit Jean-Luc Dischamp, PDG de Dischamp, dans une vidéo du site lamontagne.fr. Le lot n° D21950033 est celui de saint nectaire fermier vendu à la coupe entre le 10 août et le 5 septembre. Il représente 3.500 fromages, soit 5 tonnes. Les Saint-Nectaire concernés ont été commercialisés à la ferme au Gaec, située à Besse (Puy-de-Dôme), dans les rayons à la coupe des détaillants et des supermarchés, ou en libre-service sous forme de produits emballés (numéro de l'étiquette : 63.417.001).

Pour avoir la liste complète des magasins concernés, un numéro Vert : 0 800 001 780 a été mis en place, ainsi que des affichettes d'informations sur les points de vente.

Cette infection bactérienne entraîne des diarrhées, de la fièvre, des crampes abdominales dans les 48h après l'infection. La maladie dure de 4 à 7 jours et la grande majorité des patients récupère sans traitement. Chez certaines personnes fragiles, les symptômes peuvent être plus sévères et entraîner une hospitalisation (déshydratation sévère ou si l'infection traverse la barrière intestinale et contamine le sang - bactérémie qui nécessite un traitement antibiotique).

Source : La Montagne - 5 septembre 2012

Ecrit par:

Amélie Pelletier

Créé le 06 septembre 2012