Roche: feu vert américain à un traitement contre la sclérose en plaques


Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé mercredi que l'agence américaine des médicaments avait approuvé son nouveau traitement contre la sclérose en plaques, Ocrevus, marquant une avancée dans le traitement de la maladie. 

La sclérose en plaques survient lorsque le système immunitaire attaque par erreur des partie du système nerveux central telles que le cerveau, la moelle épinière et les nerfs optiques.

La Food and Drug Administration (FDA) a homologué ce médicament, également appelé ocrelizumab, pour des formes primaires ou récidivantes de la maladie sur la base d'études de phase III, intitulées Opera I et Opera II ainsi qu'Oratorio, a indiqué le groupe bâlois dans un communiqué.

Celles-ci ont démontré que ce nouveau médicament était plus efficace que le Rebif, un des médicaments utilisés pour traiter la maladie, dans la mesure où il permet de réduire de presque moitié les rechutes en l'espace d'un an et de ralentir la progression des invalidités et de réduire significativement les lésions cérébrales détectées par IRM.

La sclérose en plaques est une maladie chronique qui touche quelque 2,3 millions de personnes dans le monde mais pour laquelle il n'existe pas de remède. 

La maladie survient lorsque le système immunitaire attaque par erreur des partie du système nerveux central telles que le cerveau, la moelle épinière et les nerfs optiques. 

Elle se manifeste habituellement entre 20 et 40 ans et se traduit par de nombreux symptômes telles que la fatigue, un affaiblissement des muscles et des troubles de la vue, et peut entraîner des handicaps.

L'Ocrevus est administré par intraveineuse tous les six mois en deux doses de 300 mg à deux semaines d'intervalle, auxquelles s'ajoute ultérieurement une dose de 600 mg. 

En septembre, Roche avait soumis des données aux autorités sanitaires américaines en vue de son homologation mais en décembre le délai d'examen avait été prolongé de trois mois. 

Ce médicament avait obtenu le statut de percée thérapeutique, qui permet d'accélérer les procédures de mise sur le marché pour les médicaments destinés aux maladies graves pour lesquelles il existe peu ou pas d'options de traitements.

Ecrit par:

AFP/Relaxnews

Créé le 29 mars 2017

Sources :

FDA approves new drug to treat multiple sclerosis - First drug approved for Primary Progressive MS - News Release (accessible en ligne)

Photo : ©Steve Debenport/Istock.com