Des SMS pour perdre du poids


La plupart des études blâment les smartphones : le fait de passer trop de temps sur son appareil connecté ne serait pas très bon pour garder la ligne. Une nouvelle expérience révèle des bienfaits surprenants des SMS pour perdre du poids.

Les SMS seraient-ils les nouveaux coaches minceur ?

Les SMS, nouvelle arme contre les kilos ? Cela peut paraître absurde mais ce sont les conclusions d’une étude menée par des chercheurs du Virginia Commonwealth University Medical Center de Richmond (Etats-Unis), publiée dans la revue Computers Informatics Nursing (CIN). Dans le cadre d'un programme de régime de douze semaines, les personnes pouvaient choisir de recevoir ou non des messages d'encouragement et des rappels par textos. Les volontaires ayant choisi l’option SMS ont affiché une perte de poids d'environ deux kilos supérieure à celle des personnes n’y ayant pas souscrit. 79 % des participants ont également avoué que les SMS les avaient motivés à adopter de meilleures habitudes alimentaires sur le long terme. 

Les sujets recevaient des SMS deux fois par semaine. Les messages comprenaient la plupart du temps un aspect interactif comme le fait de devoir répondre par “oui“ ou par “non“ à certaines questions. Au début, les sujets répondaient à 66 % des messages, mais les chiffres tombaient à 52 % à la fin de l'étude. 
Des recherches précédentes avaient déjà démontré les bienfaits de l'utilisation de son smartphone pour maigrir. Il y a quelques mois, l'université de Leeds (Royaume-Uni) a conçu une application baptisée “My Meal Mate“. Les personnes qui avaient eu recours à l'appli enregistraient une perte de 4,6 kg contre 2,9 kg pour les personnes qui utilisaient le même programme mais en version papier, et 1,3 kg pour les sujets qui notaient leurs repas dans un simple journal en ligne.

Pas de solution miracle donc pour les personnes qui veulent perdre du poids. Ces différents résultats prouvent bien que le facteur majeur reste la motivation. Un aspect sur lesquel les smartphones peuvent effectivement jouer un rôle.

AFP/Relaxnews

Source : Claudia Bouhaidar, Jonathan Deshazo, Puneet Puri : “Text Messaging as Adjunct to Community-Based Weight Management Program“, étude publiée dans la revue CIN le 30 octobre 2013 (abstract en ligne)

Ecrit par:

Violaine Badie

Créé le 31 octobre 2013