Le bio serait (vraiment) meilleur pour la santé


Jusqu’à présent, peu d’études étaient arrivées à démontrer les réels bénéfices sur la santé d’une consommation de produits bio. C’est chose faite grâce à une équipe de chercheurs de Newcastle publiée dans le British Journal of Nutrition. Selon eux, les fruits, légumes et céréales bio auraient des concentrations en antioxydants plus élevées et contiendraient moins de cadmium (un métal lourd) et logiquement, moins de pesticides.

Vente de légumes bio sur le marche des jacobins, Le Mans, Février 2014© GILE MICHEL/SIPA

Pour réussir à enfin trancher sur l’intérêt nutritionnel des aliments bio, des chercheurs de l’université de Newcastle, au Royaume-Uni, ont décidé d’analyser en détail 343 études portant sur les différences entre les aliments bio et conventionnels.

Le bio contient plus d’antioxydants

Résultat, les fruits, légumes et céréales bio analysées contenaient bien plus d’antioxydants que ceux produits par l’agriculture conventionnelle. Dans le détail, on trouve dans les produits bio entre 19 % et 69 % d’antioxydants de plus (par exemple, le taux d’acides phénoliques est supérieur de 19 % et celui des flavonones, de 69 %).
Les antioxydants sont des composés que l’on trouve dans les fruits et légumes et qui aident à lutter contre les radicaux libres. Ils auraient un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires, certains cancers, le vieillissement cutané, les infections…

Par ailleurs, les chercheurs ont mis en évidence que les aliments produits conventionnellement contenaient (logiquement) 4 fois plus de pesticides et beaucoup plus de cadmium, un métal lourd dont l’excès peut être nocif sur le fonctionnement rénal.

Le bio est donc meilleur pour la santé

“Cette étude démontre que le choix d'aliments produits selon les normes biologiques peut conduire à une consommation accrue d'antioxydants nutritionnellement souhaitables et à la réduction de l'exposition aux métaux lourds toxiques“ explique l’auteur principal de l’étude, le Pr Carlo Leifert de l'Université de Newcastle

“Cette étude montre que l’alimentation biologique, outre qu’elle ne contient pas de résidus de pesticides et qu’elle protège l’environnement, produits des aliments aux qualités nutritionnelles intrinsèques très favorables à la santé. Il faut que le gouvernement français tiennent compte de ces éléments et accentue très significativement ses efforts pour le soutien du développement de la filière bio en France et favorise un accès de tous à cette alimentation santé“ précise quant à lui François Veillerette, porte-parole de Générations Futures

Yamina Saïdj

Source : Higher antioxidant concentrations and less cadmium and pesticide residues in organically-grown crops: a systematic literature review and meta-analyses, Baranski, M. et al. British Journal of Nutrition, July 15th 2014.

Ecrit par:

Yamina Saïdj

Créé le 23 juillet 2014